Fruits & Légumes de saison #4 : la grenade

photo (9)

La grenade est le fruit du grenadier et elle a donné son nom à la ville de Grenade en Espagne. Il s’agit en fait d’une grosse baie comprenant des pépins entourés individuellement d’une pulpe rouge (les arilles).

 photo (7)

Quel fruit fascinant ! Il est évoqué comme fruit sacré dans nombre de mythologies et dans les trois religions monothéistes. Symbole de l’immortalité, de la fertilité et de l’amour dans les civilisations anciennes, la grenade est maintenant redécouverte par les scientifiques pour sa richesse en antioxydants (vitamine C, anthocyanes, flavonoïdes). La grenade contient donc de nombreuses substances bénéfiques pour la santé : elle nous aide à lutter contre le vieillissement prématuré et à prévenir les maladies cardiovasculaires.

Mais c’est aussi un fruit magique : choisissez une grenade lisse, brillante, bien rouge, dense et lourde. Coupez-la en deux, dégagez les graines entourées de leur arille charnue rouge et translucide. Contemplez-les et dégustez.

photo (10)

Vous appréciez son goût sucré et acidulé. Cette saveur spécifique résulte d’un équilibre entre glucides (fructose et glucose) et acides organiques (acide citrique et acide malique). Elle trouve donc sa place à la fois dans des recettes salées ou sucrées.

Dans les salades : avec de la mâche ou de la roquette, des raisins secs et des noisettes ou avec des verdures amères (chicorée, endive) et des châtaignes.

Voici la salade que j’ai préparée

photo (5)

Ingrédients :

  • Endives
  • Pommes
  • Mélange raisins secs, amandes, noix de cajou
  • Grenade
  • Vinaigre de cidre et huile de sésame

Je coupe l’endive en fines rondelles, la pomme épluchée en petits morceaux. J’ajoute une poignée de fruits secs. J’assaisonne avec le vinaigre et l’huile. Je mélange et je parsème la salade des grains de grenade.

Côté desserts, de par sa couleur rubis, elle donnera une touche précieuse à vos desserts. Les arilles séchées remplaceront les raisins secs dans les muffins.

Pour retirer les graines. Avec un bon couteau, enlevez la calotte du fruit, puis découpez-le en 4 ou 5 quartiers. Submergez les quartiers dans un bol d’eau et grattez-les délicatement pour libérer toutes les graines. Celles-ci coulent au fond de l’eau et il suffit de retirer les morceaux de membrane blanche (non comestible) qui flottent. Versez dans une passoire pour récupérer les graines.

Boire le jus dans son emballage d’origine : rien ne permet d’apprécier autant le jus de grenade que de le boire à même le fruit. Avec la main, roulez la grenade sur un plan de travail afin de briser les arilles, mais sans abîmer l’écorce. Faites ensuite un trou à l’extrémité du fruit et aspirez le jus à l’aide d’une paille.

La bonne période pour consommer la grenade s’étend de novembre à février. Elle se conserve néanmoins au réfrigérateur plusieurs mois. Le jus et les arilles séchés se trouvent toute l’année.

Bonne dégustation !

Joëlle

Publicités

Retrouver la pêche en janvier

Que ce soit l’effet du marathon de repas copieux pendant les fêtes, la reprise du travail ou encore le manque d’ensoleillement qui perdure, janvier s’impose comme le mois de la fatigue, des virus (dont la fameuse gastro qui profite de nos organismes fatigués) mais aussi comme le mois des bonnes résolutions ! Commençons donc 2015 avec un  programme de remise en forme. Comme à notre habitude, vous trouverez ci-dessous des astuces alimentation et plantes.

Réhabiliter la soupe du soir…

photo (9)

Je vous propose une recette de soupe détoxifiante et de prévention-santé. Elle va vous apporter les différents ingrédients naturels et bénéfiques pour la santé contenus dans les légumes qui entrent dans sa composition.

Elle ne se conserve pas plus de trois jours au réfrigérateur. Ce que je fais : je la prépare en quantité pour la semaine, et je la congèle par portions. Cela fait gagner du temps.

 Recette de base :

photo (5)

  • Chou vert frisé coupé en menus morceaux /Potimarron/Courgette
  • Carottes et/ou tomates
  • Poireaux
  • Navets
  • Ail et oignon
  • Cresson alénois ou cresson de fontaine
  • Brocoli
  • Céleri branche et/ou fenouil (qui supprime d’éventuels ballonnements dus au chou)

photo (6)

En fin de cuisson, ajouter des herbes aromatiques et des épices :

  • Basilic ou estragon
  • Persil ou cerfeuil
  • Noix de muscade, curcuma ou gingembre

Je n’ajoute pas de féculents (pomme de terre, pois ….). Et, pour varier les plaisirs, je conserve la diversité des légumes mais j’en modifie les proportions.

 photo (7)

S’aider avec les plantes

Je peux vous proposer des plantes qui vont renforcer le système digestif dont le bon fonctionnement va avoir un effet positif pour lutter contre les infections.

Le romarin qui a la particularité de fleurir toute l’année va favoriser le drainage digestif.C’est une herbe aromatique appréciée. Vous pouvez le prendre en infusion à la fin du repas : 1 cuillerée à café pour un bol d’eau bouillante. Couvrir. Laisser infuser 5 minutes.

Voici une tisane, agréable au goût, à prendre à la fin des repas :

  • Romarin feuilles          20g
  • Mélisse feuilles            40g
  • Menthe feuilles            40g

1 c à café pour un bol d’eau bouillante à la fin du repas.

 Pour lutter contre la fatigue, je préfère le thé vert aux autres boissons stimulantes.

Dans le thé vert, la caféine est liée à des substances qui sont appelées polyphénols. Ces polyphénols permettent une libération progressive de la caféine. Au lieu d’un effet stimulant immédiat et bref, nous avons un effet anti-fatigue prolongé.

Des compléments alimentaires à base de vitamine C vont renforcer les effets anti-oxydants des plantes citées précédemment. Je préfère la vitamine C naturelle contenue dans la baie d’argousier ou la cerise acérola. La vitamine C est alors associée à des bioflavonoïdes qui vont permettre une diffusion plus douce dans l’organisme.

Ces quelques conseils alimentaires et phytothérapiques vont vous permettre de passer le mois de janvier en bonne forme.

Et vous, quelles sont vos astuces de remise en forme ?

Joëlle

2015

B60Xg8cCAAARZyV

Paris vu par  l’astronaute Soichi Noguchi

Chers lecteurs, nous vous souhaitons une merveilleuse année 2015. Puisse-t-elle être l’année du bien-être au naturel, de la remise en forme mais tout simplement une année heureuse remplie de succès dans tous vos projets ! Le blog fêtera bientôt son premier anniversaire et c’est grâce à vous !

Nos vœux sont tardifs au regard de l’actualité et des quelques jours en apnée que nous venons de passer, durant lesquels vous parler de légumes verts ou de tisanes diurétiques manquait vraiment de sens… L’appréhension des prochains jours, prochains mois demeure mais nous devons continuer à avancer.

Les épices au cœur de Noël

Un coup de blues, un coup de froid, les épices nous réchauffent le cœur. Elles apportent leurs arômes, suaves ou piquants, aux aliments. Pour l’Oriental, les épices sont l’âme de la nourriture. Dans l’Occident, elles évoquent des rêves d’îles exotiques. Quoi de mieux que de vous présenter des épices en cette période de fêtes !

La cannelle

photo (6)

L’écorce du cannelier de Ceylan s’enroule en séchant pour former des bâtons que l’on réunit ensuite en fagots. C’est cette écorce que nous utilisons sous le nom de cannelle. Vous pouvez la trouver sous forme de tuyaux entiers (4-5cm), de copeaux (chips) ou de poudre. Elle a une odeur très aromatique, fine et une saveur aromatique, légèrement sucrée et agréable. La cannelle est tonique, euphorisante.

Pour aromatiser un plat, il est recommandé d’ajouter les tuyaux de cannelle entiers environ 10 minutes avant la fin d’une cuisson. Pour les pâtisseries et les gâteaux, c’est surtout la poudre qui est utilisée. Elle parfume agréablement les desserts aux pommes, le chocolat chaud.

 

Le clou de girofle 

photo (7)

C’est le bouton de fleurs du giroflier. C’est un arbre toujours vert originaire des îles Moluques. Les boutons floraux sont cueillis puis séchés au soleil jusqu’à ce qu’ils prennent leur teinte rouge-brun caractéristique. Leur odeur est chaude, épicée, sucrée. La saveur est épicée, brûlante, légèrement amère et fortement aromatique. Les « clous » mâchés laissent en bouche une sensation d’engourdissement, ce qui, avec leurs propriétés antiseptiques, les font utiliser dans les problèmes dentaires. Les clous de girofle ont une saveur pénétrante et doivent être utilisés avec précaution.

Ils parfument  les desserts : gâteaux, pains d’épices, compotes de poires, de pommes. Ils relèvent les plats de légumes : choux, betteraves…

 

La cardamone 

photo (5)

La cardamone nous vient du sud de l’Inde. Elle provient d’une plante vivace rhizomateuse. Ses fleurs blanches à gorge pourpre ou bleue rappellent celles des iris. Les fruits appelés capsules sont récoltés un peu verts, et mis à sécher au soleil. L’épice est la graine séchée. L’odeur est agréable et pénétrante, faiblement camphrée, voire un peu poivrée. La saveur est forte, très aromatique, légèrement brûlante, épicée et chaude. La mastication des graines dégage une saveur très persistante en bouche : elle est utilisée pour blanchir les dents et purifier l’haleine. Je vous conseille d’acheter la cardamone encore dans sa capsule, et de n’en extraire les graines qu’au dernier moment pour en préserver tout l’arôme.

La cardamone favorise la digestion, elle est également stimulante. Les graines s’utilisent entières, pilées ou moulues. Elle doit être utilisée avec parcimonie, car son pouvoir aromatique est intense. Elle accompagne le thé, le café, les compotes, les salades de fruits.

 

Aromatiser le thé …

Les thés s’accordent délicieusement au parfum des épices : un bâton de cannelle, une étoile de badiane, une capsule ouverte de cardamone ou deux clous de girofle pour un demi à un litre de thé noir selon votre goût.

Ou parfumer le café … 

Vous pouvez ajouter dans une tasse de café : une pointe de couteau de cacao en poudre et une pincée de cardamone.

Préparer une tisane réconfortante

Faire bouillir pendant une à deux minutes, puis laisser infuser dix minutes :

– 75 cl d’eau froide
– 2 clous de girofle
– 2 étoiles de badiane
– 4 gousses de cardamome concassées
– quelques écorces de citrons ou d’oranges non traités
– 1 bâton de cannelle
– 1 gousse de vanille ouverte

Ajouter deux cuillères à soupe de miel. A boire bien chaud.

Epices pour pain d’épices

anis, cannelle, girofle, cardamone, macis/muscade et gingembre

P1060568

Cardamone

Et vous, quelles sont vos épices favorites ?

Joëlle